Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de razecueillé de Bernard BARRERE-BATTAGLIO
  • : Razecueillé village de FRANCE, en Haute-Garonne,en Comminges, la vie sur Razecueillé,les factures d'eau, l'environnement, les Citoyens Consommateurs Contribuables du Comminges, Razecueillé, les élections, les élus, les habitants, la faune, la flore...et tout sur les alentours de Razecueillé.
  • Contact

Profil

  • bpuissance3

Recherche

26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 14:20

LA SUPPRESSION  DE LA TAXE PROFESSIONNELLE

LES COLLECTIVITES LOCALES

 ET LE POUVOIR CENTRAL



Nous avons éssayé de vous informer du mieux possible dans le dossier:
TAXE PROFESSIONNELLE

Suite à nos parutions, les réactions ont été nombreuses.
Je vous demande de ne pas manquer de lire ce qui suit:
                        L'ETAU SE RESSERRE

"J’ai suivi, dimanche soir sur LCI, le Grand Jury RTL dont l’invité était Eric Woerth Ministre du budget. Il a fait une annonce qui augure bien de l’ampleur de la reprise en mains des collectivités locales par le pouvoir central. Il a en effet annoncé une «conférence sur les déficits publics» présidée par Sarkozy lui-même. Il a rappelé que les dotations financières de l’Etat aux collectivités locales s’élevaient à plus de 90 milliards d’euros. Que pendant que l’Etat «dégraissait les effectifs de la fonction publique» de 35 000 fonctionnaires, les communes en avaient recrutés près de 50 000 … ce qui, selon lui, ne pouvait plus durer. Ces propos ne sont pas gratuits, le ton est donné, les communes vont connaître une période de vaches maigres. Tant pis pour les aventuriers qui, ayant décidé d’ignorer le message de l’élection présidentielle de 2007 n’ont pas voulu modifier leurs mauvaises habitudes.

 

Ceux qui ont suivi mes exposés sur la fiscalité locale y retrouveront mon pronostic. L’Etat ne peut, en effet, accompagner indéfiniment une politique locale dispendieuse, se serrer la ceinture au risque de devenir impopulaire et laisser nos élus locaux revêtir la robe de bure et tendre la sébile pour s’autoproclamer bons gestionnaires ... Lisez les bulletins municipaux, vous verrez que chaque élu se vante d’avoir obtenu telle ou telle subvention du département pour tel ou tel projet. Mais, les subventions du département c’est quoi sinon nos impôts locaux ? La facture change simplement de colonne sur notre avertissement fiscal mais le total à payer, lui, ne fait pas la différence … Dépense = Impôt

 

Nos élus locaux tentent d’entretenir un mythe, celui des transferts indus de charge de l’Etat. A la marge ce n’est pas totalement faux, mais ceci ne justifie en rien le matraquage fiscal sciemment organisé, destiné à financer des frais de fonctionnement toujours plus importants. La Cour des comptes ne s’y est pas trompée pointant du doigt ces dérives coûteuses. Ce que ne disent pas nos élus c’est qu’en se voyant transférer certaines compétences auparavant assurées par l’Etat, leurs collectivités ont bénéficié de recettes nouvelles (taxes diverses comme les cartes grises pour les départements, TIPP taxe sur les produits pétroliers pour les régions …) Jusqu’à preuve du contraire, la compensation s’est faite à l’euro près, une Commission composée d’élus locaux étant spécialement chargée d’y veiller.

 

Tout citoyen peut, en revanche, vérifier des réalités irréfragables : la construction de luxueux hôtels du département, de la Région, des Communautés de communes, tout un chacun peut constater l’inflation en personnel, la constante augmentation des parcs automobiles. Un exemple en Haute Garonne, avait on réellement besoin d’acheter un château et de le restaurer à grands frais ? Rien non plus ne nous est dit sur le régime indemnitaire des élus, le nombre de voitures de fonctions, de collaborateurs politiques.

 

Difficile, même pour un spécialiste de finances publiques, d’aller voir derrière le rideau ce qui se passe. Seul le résultat compte, nous sommes les victimes d’élus en mal de réélection toujours prêts à faire des promesses qui rendent les fous joyeux … et les contribuables malheureux …

 

Même si je suis loin de partager les choix économiques stratégiques de Sarkozy, je lui reconnais au moins le mérite de vouloir remettre un peu d’ordre dans la maison France. J’entends déjà les élus pousser des cris d’orfraie, accusant la réforme à venir de grave atteinte à la démocratie. Nos élus ne sont pas très malins, s’ils avaient simplement tenu compte de la donne politique ils se seraient méfiés dès 2007. Notre pays vit une dichotomie constante, les électeurs votent majoritairement à gauche au plan local et à droite au plan national. Et, comme l’Etat, de droite, décide, il était immature d’imaginer que le petit jeu continuerait longtemps.

 

Confrontés à un pouvoir politique qui ne cèdera pas, critiqués par les contribuables qui ne supportent plus leur sort, victimes de leurs excès les élus locaux vont vivre des moments difficiles, ils vont, enfin, apprendre à compter.

 

Et c’est très bien ainsi, à nous de ne pas être une nouvelle fois victimes du système, de répondre courageusement à chacun des mensonges qui vont se multiplier.

 

Au pouvoir le plus souvent depuis plusieurs mandats, nos élus ne pourront pas se prévaloir du bénéfice d’inventaire.

L’héritage c’est le leur, qu’ils l’assument ! " 

 

      Gérard FACON citoyen vigile, blog de Lafitte Vigordane



J'espère que cet article vous a éclairé.
Nous pouvons tous remercier une fois encore Gérard.
Je vous invite à lire, du même auteur:
 



AIDEZ NOUS, AIDEZ VOUS…
VENEZ  AVEC NOUS, C’EST POUR VOUS
(adhesion 10€ par an).
 


 

 


« DEFENSE COMMINGEOISE DU CITOYEN CONSOMMATEUR CONTRIBUABLE »
31160 - IZAUT de l'HOTEL.

Mis en ligne pour le D4C par 

Bernard BARRERE-BATTAGLIO.
RAZECUEILLE -
Canton d'ASPET


N'oubliez surtout pas d'ajouter à vos favoris www.razecueille.info  , 
d'aller LIRE les articles:
LA TAXE CARBONE
TAXE PROFESSIONNELLE
DOSSIER SENGOUAGNET

OBJECTIFS DU BLOG
PRESENTATION D4C

LES ACTIONS DE D4C
 


N'oubliez pas de lire les commentaires au bas des articles et ...
Vos  commentaires dans la mesure où ils sont corrects, sont les bienvenus
.



 
.
ALLER au SOMMAIRE du BLOG RAZECUEILLE

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

lucienne 07/02/2010 22:23


toujours la même chose, des promesses (qui ne seront jamais tenues) dans le but de se faire réélire, et qui sont les victimes? encore et encore les contribuables.


louis 27/01/2010 22:34


Des abus il y en a dans tout le canton et ils ne sont pas tous dévoilés au grand jour.


jojo 27/01/2010 15:44


Effectivement zoro est dans le vrai. Il est vrai que si l'on se tourne vers SOUEICH, on trouve les mêmes excès mégalos. Pour ceux qui ne savent pas , le président du SIEA est aussi maire de
SOUEICH.
Une salle de gymnatique qui nne sert plus à rien et qui est fermée, des dépenses exorbitantes pour la réfection de la salle des fêtes, ... la liste va être trop longue. A IZAUT, ils ont quand même
un avantage, face au mécontentement populaire s'il y a le feu, ils ont un pompier, le maire !


zoro 26/01/2010 20:11


bien sûr que Gérar à raison  . EX:Canton d'Aspet village Izaut de l'Hôtel , le SIEA vallée du Job effectue des travaux de renforcement de réseau Bravo me direz-vous çà va dans le bon sens ,
oui, mais a dimension des tuyaux est de 75mm ,  si l'on veut placer sur la ligne une borne incendie, ben faut tout recommencer parceque le diamètre minimum doit être de  100mm. tout ceci
serait éventuellement pardonable si le maire n'était pas , je vous le donne en mille, un colonel des pompiers de Paris retraité. Bravo à lui et aux conseillers . vous pouvez également 
constater la haute qualité de réflexion du SIEA ainsi que de tous les délégués des communes . Le Coût de la plaisanterie 250 000€ continuons à  laisser gérer les communes par des incapables
vous verrez vos impôts baissseront à+


fred 26/01/2010 15:05


On commence à s'habituer à la plume de Monsieur Facon, article très édifiant.